{gallery /}

Château du Val


chateau du val

Le château du Val fut initialement un relais de chasse dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye, tout comme le château de la Muette. Il devient sous Louis XIV un lieu de repos mais aussi son lieu secret de ses rencontres avec ses maîtresses, la Terrasse le Nôtre fut d’ailleurs en partie construite pour rejoindre le château du Val plus facilement.

 

Historique
source : source sur place, documentation diverses, site officiel, wikipédia



1643, le relais de chasse existait déjà sous Louis XIII, ce dernier le fait restaurer au cours de l’année. Louis XIII y viendra régulièrement, notamment quelques semaines avant son décès le 14 mai 1643.

1666, Louis XIV qui est né au Château Neuf de Saint-Germain-en-Laye et qui a passé une grande partie de son enfance, décide d’en faire une de ses résidences principales après la mort de la Reine Mère, Anne d’Autriche.

1673, Louis XIV fait agrandir les jardins et les abords ; il fait apporter aussi quelques modifications entre la «  maison du val » et l’octogone de la Terrasse le Nôtre.

1674 - 1675, Jules Hardouin-Mansart est chargé de remplacer la « simple maison du Val » par un petit château. L’architecte est alors âgé seulement de 30 ans. Les plans existent encore au département des Estampes de la BNF.

16751676, le château du Val est probablement terminé au cours de l’année de 1676, puisque les comptes ne relatent plus de dépenses pour le château. On y apprend notamment que les sculpteurs Martin Desjardins et Étienne Le Hongre ont travaillé sur le projet.

1679 1680, une machine est construite par l'ingénieur Arnold de Ville et le charpentier Rennequin Sualem pour élever les eaux de la Seine à partir du moulin de Pallefour.

Le château du Val au bout de la Terrasse le Nôtre devient un lieu mondain pour Louis XIV qui y fera venir ses maitresses, ou pour s’y reposer, comme le château de Marly plus tard.

 

terrasse le notre chateau du val 3

Le château du Val vu de la Terrasse le Nôtre

 

1682, Louis XIV qui a fait modifier le Château Vieux décide cependant de partir pour Versailles. Ce déménagement fait que le château du Val est abandonné.

Milieu du XVIIIe siècle, le château devient un lieu branché de l’époque, plusieurs grandes familles y séjourneront. Charles de Beauvau, de son nom complet Charles Juste de Beauvau-Craon (1720-1793), futur maréchal de France fait modifier le château. Il a laissé son nom à l'hôtel de Beauvau, place Beauvau à Paris, où siège aujourd'hui le ministère de l'Intérieur, dont il fut le locataire de 1770 environ à sa mort.

1776, c’est l’architecte Galant qui est chargé des modifications dont les principales sont l’élévation d’un étage et d’un nouveau corps de bâtiment au sud. Il ne restera de l’époque de Louis XIV qu’un seul salon du XVIIe siècle, tous les autres salons et pièces sont modifiés au goût du jour.

1764, Mozart alors à Saint-Germain-en-Laye serait passé au château du Val.

1778, Benjamin Franklin,  1er Postmaster General des États-Unis et Premier Ambassadeur des Etats-Unis en France est reçu par le prince de Beauveau au château du Val.

1793, en pleine terreur, le prince de Beauvau meurt et le château passe à sa fille Anne Louise Marie (1750-1834), duchesse de Mouchy par son mariage avec Philippe Louis Marc Antoine de Noailles (1752-1819). Le château du Val entre ainsi dans la famille de Noailles très présente déjà à Saint-Germain-en-Laye.

1855, Mme Achille Fould née Henriette Goldschmidt (1800-1870), femme du ministre de Napoléon III, fait aménager à nouveau le château. Les jardins sont refaits par le paysagiste Louis-Sulpice Varé.

 

chateau du val chateau de carrieres sous bois

Photo de la façade face au parc dans le début des années 1900. Il était alors appelé parfois le château de Carrières-sous-Bois

 

1926, le Château du Val est vendu par le Comte Oscar de Reinach-Cessac à Messieurs Dumien et Lacoste. Lacoste offre le château au Général Dubail et devient la maison de retraite de la Légion d’Honneur.

1927,  le domaine est amoindri et ramené à 3.5 hectares, néanmoins le château est inauguré par le président de la république française, Gaston Doumergue.

1935 et 1955, le château est agrandi par la construction de nouveaux bâtiments.

1944, il est intégré dans un site classé (forêt, terrasse le nôtre etc. )

1991, Le château, à l'exclusion des communs beaucoup plus récents, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 juin.

1993, les façades et toitures du château (à l'exception toujours des communs) font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 5 juillet.

Photographies

{gallery captions:alwaysOnTop=1}chateau/chateaux-ile-de-france/chateau-du-val/{/gallery}