{gallery /}

 

 

Château de Gombervaux
 

Château de Gombervaux

 

Le château de Gombervaux est situé en fond de vallée en Lorraine à l'extérieur du village de Vaucouleurs. Le château de Gombervaux est construit dans un style philipien avec une tour porche ayant la particularité d'avoir gardé ses créneaux d'origines. On peut être surpris de sa construction  au creux d'une vallée, sa situation géographique n'est pas cependant si inhabituel, même si les châteaux dans leur majorité sont construits en hauteur. Mais certains châteaux avaient comme stratégie de se "cacher" dans le paysage.

Pour autant nous avons pas  un château de premier ordre pour l'époque, mais plutôt un château" poste frontière" délimitant une zone. Sa tour de 22 mètres de hauteur, souvent appelée  à  tort un donjon, permettait cependant de bien surveiller les allées et venues de la vallée ainsi que de la route menant à Vaucouleurs. L'objectif de cet édifice étant plutôt une défense passive permettant de protéger les populations contre les attaques fréquentes ravageant  les villages, mais disposant d'une efficacité limitée contre des attaquants ayant des canons ou des couillards par exemple.

 


Informations
  •  Adresse : sortie de 55140  Vaucouleurs, en direction du village de  Void sur la D964
  •  Téléphone :   09 71 51 77 11
  •  Heures d'ouvertures & Visites  : Ouvert pendant les journées du patrimoine, se renseigner pour les horaires, dates et heures d'ouvertures. 
  • Visite guidée uniquement sur RDV Durée : 1h 15 environ. Visite libre extérieur uniquement.
  • Groupe : 50 personnes au maximum (de 1 à 50)
  • Tarif forfaitaire de : 35 €
  • Pour plus de renseignements sur la Journée Médiévale : Benoît Thouvenin, 06.98.23.24.32 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Historique
  sources : Entre réalité et légendes, Richesheures et le site de l'Association  - L1  : Mémoires de la société des lettres, sciences et arts de Bar le Duc - 1871 -

 
VIIIe - IXe Siècles

Les origines du château actuel ne sont pas définies aujourd'hui, plusieurs légendes tournent autour de la construction de cet édifice : il s'agirait selon l'une des légendes l'un des châteaux construit par un certain Aymon, héros notoire des Ardennes, mais c'est une légende battue en brèche par un certain Jean-Paul Ronecker qui explique dans un livre  qu'il y a une certaine confusion avec un autre château d'Aquitaine, de toute façon au vu des éléments actuels il est impossible que le château ait été construit avant Philippe Auguste.

Le premier seigneur et édificateur aurait été le chevalier Geoffroy de Nancy qui obtiendra le fief de Gombervaux en 1338 par Philippe VI roi de France. Le château serait donc probablement du XIVe.

Situé à la frontière avec le duché de Lorraine ( sous Saint-Empire Germanique ), il permet de surveiller le passage également vers Vaucouleurs situé à seulement 2 km environ. Les travaux vont durer une vingtaine d'années . Ayant des relations plutôt tendues avec le roi de France, son château est confisqué temporairement par Philippe VI entre 1345 et 1346 et à nouveau un peu après la mort du roi en 1351. C'est un certain Ferry de Chardogne qui en prendra possession jusqu'à que le roi Jean II le Bon le gracie à nouveau, mais il ne récupérera le domaine que de manière indirecte en ayant plus la charge officielle , probablement par un mariage.

Une autre  légende dit qu'il serait  construit sur un ancien pavillon de chasse de Charlemagne, sans preuve il est difficile de l'accréditer, mais ce n'est pas impossible. Enfin la dernière légende serait que le diable en personne aurait construit le château, mais pour punir l'acquéreur de ne pas l'avoir payé, il aurait supprimé la colline sur lequel il aurait été perché à l'origine. Cette histoire de diable revient régulièrement dans beaucoup de villages ( voir  le pont de Beaugency ) et peut avoir son explication irrationnelle par l'inexplicable construction d'un château en fonds de vallée.

Vaucouleurs va passer sous la couronne française en 1335 et 1341.

En 1363 le château est assiégé pendant six jours  par le comte Henri de Vaudémont et les Anglais.

1367 : Charles V donne un fabuleux banquet préparé par Taillevent au château, les cheminées quoique assez abîmées aujourd'hui en sont sûrement les vénérables témoins. Le roi est accompagné de Bertrand du Guesclin, Olivier de Clisson et du duc Jean 1er de Lorraine. Ce banquet est réalisé pour le traité de Vaucouleurs avec la Lorraine.

1420 : André de Nancy, seigneur de Gombervaux signe un traité avec le Duc de Bar. Le seigneur de Gombervaux promet de " le servir contre ceux de la comté de Ligny, leurs servant et aidant, durant la guerre et autre part contre ses ennemis" [L1-114]

1431 : Jean de Gombervaux, petit-fils Geoffroy de Nancy, décède dans la bataille de Bulgnéville entre René d'Anjou et Antoine de Vaudémont en lutte pour le duché de Lorraine.

Le château entre dans la famille des Salles par le mariage de Pierre de Salles et Nicole de Vernancourt dame de Gombervaux

1570 : Jean des Salles se converti au protestantisme, il perds  sa charge de capitaine de Vaucouleurs, il la récupère après le 11 juillet 1573 date de l'édit de pacification de Boulogne.

1617 : Le château de Gombervaux est assiégé par les partisans du Prince des Condé , après 13 jours est libéré par les Valcolorois ( Habitants de Vaucouleurs ).

1639 : Pendant la guerre de 30 ans il est suggéré par Richelieu de détruite le château pour éviter la prise par le duc de Lorraine alors allié de l'Autriche.

1660 : le domaine est érigé en Baronnie par Louis XIV pour récompenser  Gabriel de Myon alors seigneur de Gombervaux pour ses services dans l'armée.

1769 : Le seigneur de Mailliart s'installe au nouveau château de Tusey  et loue Gombervaux à des cultivateurs.

1843 : La vieille forteresse, devenue une  ferme est également utilisée comme carrière de pierres.

1989 : Une association est créée pour sauvegarder le château

1994 : le château est classé au titre des monuments historiques.


Belle entrée en ogive du château comprenant à la base une herse et un assomoir, la structure de la tour est assez habituelle mais semble dans sa composition assez proche des tour carrées anglaises voir en terre sainte, c'est en tout cas la première impression ( probablement fausse ) que j'ai eu, l'arrière est tout aussi épuré, simple même si à l'intérieur de la haute cour l'entrée devait en partie être couverte. L'entrée devait être possible via un pont en bois disparu qui était en partie amovible mais pas comme un pont levis  :

 

entrée en ogive  arriére tour porche

 

Sur cette photo on voit nettement les strates, les différents teintes des pierres utilisées, à première vue on pourrait penser à une reconstruction ultérieur d'un premier édifice peut être détruit à une certaine époque, on voit nettement une certaine coupure au niveau des teintes et un sous bassement apparement assez ancien :

Château de Gombervaux

 

 

Photographies
 

{gallery}chateau/chateaux-lorraine/chateau-gombervaux{/gallery}